Quel CBD pour traiter la douleur ?

Le cannabidiol (CBD) Cliquez sur Paramètres pour activer les sous-titres en espagnol peut être utilisé pour soulager différents types de douleurs. On sait que le composé a le potentiel de réduire efficacement l’inflammation et le malaise général des symptômes associés à de nombreux problèmes de santé ressentis par les patients souffrant de douleur.

Les études1 sur le CBD et la gestion de la douleur ont montré des résultats positifs, expliquant les avantages du composé lorsqu’il est utilisé pour soulager. L’utiliser pourrait offrir une alternative naturelle aux personnes qui ne veulent pas utiliser de médicaments semblables aux opiacés et qui créent des problèmes d’habitude. Bien que d’autres recherches et données probantes sur le sujet de la douleur chronique soient toujours les bienvenues, il existe une quantité suffisante de preuves et d’informations2 qui suggèrent que le CBD peut être un traitement adéquat chez l’homme pour la prise en charge de la douleur.

A lire également : Comment reconnaître une angine blanche ou rouge ?

Comment le CBD agit-il pour traiter la douleur ?

L’ huile de CBD est un produit dérivé et transformé à partir du cannabis, mais ne possède pas les propriétés psychoactives connues de la marijuana. Il a été prouvé que le CBD possède des propriétés médicinales et a aidé de nombreuses personnes à réduire leur douleur et leur inflammation en raison de ses effets analgésiques. Il possède des propriétés qui aident à faire face au stress et à l’anxiété en ayant un potentiel thérapeutique. C’est idéal pour les personnes qui ont besoin d’aide pour lutter contre des problèmes tels que la dépression et les sautes d’humeur.

Observations3 ont constaté que le CBD a été très utile dans le traitement de la douleur chronique, car il adhère à certains récepteurs du corps, du système nerveux et le réduit en produisant son effet et sa modulation dans cette partie particulière du corps.

A découvrir également : Comment faire pour dégonfler ses yeux ?

Le corps humain produit également des cannabinoïdes par lui-même, des récepteurs CB1 et CB2, dans le cerveau et le corps. respectivement. Les récepteurs CB1 dans le cerveau contrôlent les facteurs tels que les émotions, la pensée, l’appétit, le mouvement, la douleur et les souvenirs. Alors que les récepteurs cannabinoïdes 2 (CB2) contrôlent le système immunitaire de l’organisme. L’utilisation du CBD influence davantage leurs propres cannabinoïdes et contribue à activer le système endocannabinoïde. Certaines personnes utilisent des médicaments sur ordonnance pour soulager la douleur chronique, mais l’huile de CBD leur procure un soulagement naturel de la douleur qui détend les muscles et manque tant de contre-indications. Il peut même soulager les douleurs musculaires.

En plus du système endocannabinoïde, il existe d’autres systèmes endogènes impliqués dans la régulation de la douleur dans notre corps, tels que le système opioïde endogène. Ce système nerveux est distribué dans l’organisme de la même manière que le système endocannabinoïde et partage avec lui la régulation de certains processus physiologiques importants. Donc, certains Les patients utilisent des médicaments sur ordonnance ayant des effets indésirables et de multiples contre-indications pour soulager la douleur chronique, mais l’huile de CBD leur offre un soulagement naturel et une relaxation musculaire optimale sans effets secondaires majeurs, ce qui améliore la qualité de vie.

Quels types de douleurs le CBD traite-t-il ?

Douleur chronique

C’est une douleur intense dans une partie spécifique du corps qui inquiète l’individu pendant une longue période en modifiant le seuil de douleur personnelle. Pour être exact, c’est toute douleur qui dure environ 12 semaines.

Il n’y a aucune raison particulière quant à la raison de cette douleur chronique, il existe plusieurs possibilités. Par exemple, une blessure, une entorse dans le dos, un trouble du sommeil, etc. Ces douleurs sont sévères et limitent le mouvement de la personne, causant ainsi un malaise, mais il ne faut pas la négliger, car si elle n’est pas traitée pendant une longue période, pourraient même causer des handicaps et des préjudices à l’avenir.

Il n’existe pas de technologie en tant que telle pour mesurer la douleur chronique et diagnostiquer l’emplacement ou la raison, de sorte que la personne qui en souffre doit guider les médecins. Des recherches récentes et des expériences utilisateur montrent que le CBD a été très utile pour guérir ce type de douleur.

Douleur menstruelle

Les femmes savent à quel point les crampes menstruelles peuvent être mauvaises et douloureuses et ce serait une bénédiction d’avoir un remède fiable pour elles. Certaines femmes souffrent tellement qu’elles doivent constamment recourir à des médicaments pour soulager la douleur.

Des études prouvent que le CBD possède des propriétés anti-inflammatoires 456 en envoyant des messages visant à réduire la production de prostaglandines responsables de l’inflammation et de la douleur. C’est important pour les femmes qui ont des crampes menstruelles, car les recherches montrent que les crampes menstruelles sont probablement causée par une inflammation aiguë7.

Peu importe le fonctionnement exact, plusieurs études8 ont montré que l’huile de CBD a des effets anti-inflammatoires. Par avantage, les produits CBD sont utilisés pour traiter la dépression9 et le SPM serait associé à des déséquilibres sérotonines10. Par conséquent, avec la bonne huile de CBD, vous pouvez vous préparer à ressentir moins d’effets négatifs tels que crampes et douleurs en ayant un effet analgésique et une diminution des sautes d’humeur et des troubles dépressifs.

Article connexe : CBD pour la ménopause.

Migraines

Les migraines sont des maux de tête sévères souvent causés par le stress ou un simple rhume. Il varie en intensité et il est nécessaire de recourir à des analgésiques pour réduire la douleur. Les migraines sont généralement situées d’un côté de la tête et peuvent provoquer une irritation de la personne par le son et la lumière, causant souvent des nausées.

Les migraines chroniques peuvent également endommager définitivement le cerveau. En 2004, le célèbre scientifique Dr Ethan Russo a développé le point de vue selon lequel la migraine peut également être causée par un manque d’endocannabinoïdes et que les cannabinoïdes végétaux, y compris le cannabidiol, pourraient servir de substitut naturel aux cannabinoïdes 11 de l’organisme. L’utilisation de l’huile de CBD pourrait également réduire les effets secondaires de la migraine, et l’huile de CBD ne contient pas de substances psychoactives. La migraine est également causée par de faibles niveaux de sérotonine et le CBD peut aider à les augmenter. De plus, son effet calmant peut soulager le corps des patients souffrant de douleur.

Pour en savoir plus sur l’utilisation du CBD dans le traitement des migraines, cliquez ici.

Douleur arthritique

L’arthrite est une affection des articulations et provoque de fortes douleurs dans le corps. Cette affection provoque une inflammation et ça s’aggrave avec l’âge. Parmi les nombreux symptômes de l’arthrite, la douleur et l’enflure se distinguent. Outre l’inflammation, elle provoque également des raideurs et réduit les mouvements du corps. Les patients ont recours à la physiothérapie, à des médicaments et, dans les cas graves, subissent des chirurgies pour soulager la douleur et les dommages causés par celle-ci.

Les deux types d’arthrite les plus courants sont la polyarthrite rhumatoïde et l’arthrose. La polyarthrite rhumatoïde provoque une raideur articulaire et un gonflement des mains et des pieds. L’arthrose affecte le cartilage articulaire et les os. Elle affecte généralement les genoux, les hanches et les articulations du pouce.

En effet, l’inflammation provoque de la douleur et que le CBD, comme mentionné ci-dessus, possède des propriétés anti-inflammatoires 1213. Les cannabinoïdes sont étudiés comme un traitement efficace contre les maladies auto-immunes telles que la polyarthrite rhumatoïde. L’huile de CBD est fabriquée à partir de la plante de cannabis sativa et n’est pas connue pour causer des dommages au cerveau.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les bienfaits du CBD pour l’arthrite, lisez notre article ici.

Symptômes liés au cancer

Le cancer est quelque chose que tout le monde craint. Différents types de cancer présentent des symptômes différents, mais une douleur excessive et inconfortable est presque toujours présente à différents niveaux ou intensités. L’huile de CBD aide à réduire les effets de la douleur, les rendant plus faciles à gérer. Il peut également aider à soulager les nausées, en tant que symptôme de chimiothérapie.

Un traitement médical est essentiel. En consultation avec le médecin traitant, l’huile de CBD peut être prise avec des médicaments pour accompagner le traitement de la douleur et, à un stade précoce, elle peut réduire les plaintes liées au cancer telles que la douleur 14 et la dépression15.

Inflammation

L’inflammation est une réaction du système immunitaire de la corps essayant de se protéger d’une cellule nuisible ou endommagée, essayant de l’éliminer. Les signes et symptômes d’inflammation peuvent être désagréables, mais c’est ainsi que votre corps vous protège contre les signaux nocifs.

L’ huile de CBD, en raison de ses propriétés anti-inflammatoires, peut être un moyen approprié de lutter contre l’inflammation et la gestion de la douleur.

Fibromyalgie

La fibromyalgie provoque un trouble dans les parties musculo-squelettiques accompagnées de sautes d’humeur, de fatigue et de perte de mémoire. Cela cause beaucoup d’inconfort au patient souffrant de ce problème. Il n’existe aucune raison ou étude connue pour aligner les bienfaits de l’huile de CBD pour ce problème, mais on peut dire qu’elle détend le corps, soulageant ainsi avec succès la douleur chronique.

-Syndrome du canal carpien est un syndrome dans lequel une personne ressent un engourdissement ou un picotement dans les mains et les bras. Peut être causé par un pincement d’un nerf au poignet de la main affectée. Le CBD peut aider les patients à réduire l’engourdissement et les picotements dans la zone qui cause souvent de fortes douleurs.

-Sclérose en plaques La sclérose en plaques

est un trouble de la fibromyalgie dans lequel le système immunitaire de l’organisme dévore la couche protectrice ou le tissu nerveux. Il est possible de ressentir une faiblesse dans le corps et une double vision. L’utilisation de l’huile de CBD peut aider à réduire les douleurs neuropathiques et les troubles du sommeil.

-Muscles

endoloris Il s’agit d’un type de douleur qui peut être causé par de multiples raisons telles que trop d’exercice ou une position gênante pour s’asseoir ou dormir. La raideur des muscles rend difficile pour la personne de bouger cette partie particulière du corps. L’utilisation du CBD pour soigner les muscles endoloris est un choix idéal, car il réduit la douleur et est également un relaxant musculaire.

Avis

En savoir plus sur l’expérience que les gens ont vécue avec les produits CBD*.

Pas de douleur grâce au CBD ⭐⭐⭐⭐⭐

« Ma douleur a disparu avec la bonne dose. J’aime ne pas manquer ça. » L’avis de Trustpilot par S. Geiger

Avec le CBD, je peux…

⭐⭐⭐⭐⭐ « Avec le CBD, je peux marcher des kilomètres sans mal de dos. » Avis sur Trustpilot de Rose

Hautement recommandé ⭐⭐⭐⭐⭐

« Nous sommes très satisfaits des huiles de CBD. Je prends par exemple 5 % de la dose la nuit, car j’ai très mal dormi depuis un certain temps et maintenant l’huile me permet de dormir comme une pierre. Cela me permet de me sentir beaucoup mieux. Mes parents utilisent 15 % d’huile contre diverses choses comme les douleurs articulaires et ils se sentent mieux. Ma mère a l’impression d’avoir plus d’énergie dans sa vie quotidienne. C’est dommage que nous n’ayons pas trouvé d’huile de CBD bien avant. Super produits ! » Évaluation Trustpilot par Jenny Go

Très joli ⭐⭐⭐⭐⭐

« Très bénéfique, il offre une qualité de vie énorme, un service client très bon et dévoué. Je suis un patient atteint d’endométrite chronique et j’économise de nombreux médicaments chimiques grâce aux gouttes de CBD. Les produits CBD valent chaque centime ! » Critique de Trustpilot by Cat

Échange d’expériences sur Facebook

Le groupe Facebook « CBD and CBD Oil — Experiences and Consultations » échange régulièrement des expériences. Si vous êtes intéressé ou intéressé, cliquez ici pour rejoindre le groupe.

Effets secondaires CBD

huile de CBD a été testée depuis très longtemps par de nombreuses autorités, mais il ne semble pas y avoir d’effets secondaires graves. L’ Selon l’OMS, le CBD est classé comme inoffensif 16.

À ce jour, il n’existe aucune preuve d’utilisation récréative du CBD ou de problèmes de santé publique. associé à l’utilisation de CBD pur.

Organisation mondiale de la santé. Il y a eu des cas où les utilisateurs se sont plaints d’une légère diarrhée ou d’un sentiment de fatigue, mais il n’y a eu aucun effet secondaire à long terme sur l’humeur ou la santé. Dans certains cas, par exemple, une perte soudaine d’appétit et une perte de poids ont été signalées.

Quelle est la dose de CBD contre la douleur ?

Comme le montrent les rapports, il existe très peu de lignes directrices concernant la bonne dose d’huile de CBD. Mais grâce à la demande croissante, de nombreux utilisateurs ont partagé leurs expériences personnelles avec d’autres utilisateurs. Par conséquent, la dose suivante peut être suggérée :

Pour les douleurs chroniques, il est recommandé de prendre 10 à 20 mg par jour. L’apport doit être effectué par voie orale pour obtenir des effets meilleurs et plus rapides. Pour un résultat optimal, nous recommandons de consulter un médecin avant d’utiliser l’huile, car il peut vous conseiller sur la posologie. optimal. La dose varie en fonction de l’âge, du poids et de la taille des patients et s’ils ont déjà été traités.

Il existe de nombreuses façons d’utiliser l’huile de CBD. L’huile peut être mélangée à de la nourriture et des boissons ou appliquée sur la zone affectée et masser doucement. Des liquides pour cigarettes électroniques sont également disponibles pour une absorption particulièrement rapide.

Études supplémentaires sur l’utilisation de l’huile de CBD

Une étude menée par le Dr Wai Liu17, oncologue à St. George of London, a conclu que l’utilisation de l’huile de CBD pourrait contribuer à inhiber la propagation des cellules cancéreuses.

Des chercheurs de l’Institut Hospital del Mar d’Investigacions Mèdiques (IMIM) de Barcelone ont mené une étude clinique en 2011 qui a révélé que l’usage médical de la marijuana pouvait être utile pour lutter contre les symptômes de la fibromyalgie.

Conclusion

L’huile de Le CBD a de nombreux effets utiles dont les gens pourraient bénéficier. Selon les études citées, il peut être bénéfique de traiter la douleur, l’inflammation, l’anxiété, la migraine, les nausées, les symptômes liés au cancer, les douleurs musculaires, etc. De nombreux patients ont déjà utilisé l’huile et ont remarqué une amélioration de leur état sans aucun risque d’effets secondaires. L’huile de CBD n’a pas non plus d’effet psychoactif sur le cerveau. De nombreuses études et articles suggèrent que le CBD peut aider à soulager la douleur et l’anxiété. Des études récentes montrent qu’il peut également aider au traitement de l’épilepsy18.

*Les commentaires que nous recevons sont dans de nombreuses langues différentes. Les commentaires des clients sur cet article ont été traduits pour la commodité de nos lecteurs hispanophones.

Références

  1. Très bien, P. & Rosenfeld, E. (2013) Le système endocannabinoïde, les cannabinoïdes et la douleur. Rambam Maimonides Med J. 4 (4).
  2. Lynch, M. & Campbell, F. (2011) Cannabinoïdes pour le traitement de la douleur chronique non cancéreuse ; revue systématique des essais randomisés. British Journal of Clinical Pharmacology. 72 (5
  3. Hill, MN, & Gorzalka, BB. (2009) Le système endocannabinoïde et le traitement des troubles de l’humeur et de l’anxiété. Cibles médicamenteuses pour troubles neurologiques du SNC. 8 (6) pp. 451-458
  4. Costa, Barbara, et coll. « Le cannabidiol, constituant non psychoactif du cannabis, est un agent thérapeutique efficace par voie orale contre les douleurs inflammatoires chroniques et neuropathiques du rat. » European Journal of pharmacology556.1-3 (2007) : 75-83.
  5. Nagarkatti, Prakash et coll. « Les cannabinoïdes comme nouveaux anti-inflammatoires ». Future chimie médicinale 1.7 (2009) : 1333-1349.
  6. Xiong, Wei et coll. « Les cannabinoïdes suppriment les douleurs inflammatoires et neuropathiques en ciblant les récepteurs de glycine α3. » Journal of Experimental Medicine209.6 (2012) : 1121-1134.
  7. Ellen B. Gold, Craig Wells et Marianne O’Neill Rasor. Journal of Women’s Health. Sep 2016. Avant l’impression http://doi.org/10.1089/jwh.2015.5529
  8. Elikottil, Jaseena, Pankaj Gupta et Kalpna Gupta. « Le potentiel analgésique des cannabinoïdes. » Journal of opioid management 5.6 (2009) : 341.
  9. Bénédiction, Esther M. et coll. « Le cannabidiol comme traitement potentiel des troubles anxieux. « Neurothérapeutiques 12.4 (2015) : 825-836.
  10. Uriel Halbreich, Jean Endicott, Implication possible du sevrage ou du déséquilibre de l’endorphine dans des syndromes prémenstruels spécifiques et post-partum dépression, Hypothèses médicales, https://doi.org/10.1016/0306-9877(81)90100-6.
  11. Bénédiction, Esther M. et coll. « Le cannabidiol comme traitement potentiel des troubles anxieux. « Neurothérapeutiques 12.4 (2015) : 825-836.
  12. Costa, Barbara et coll. « Le cannabidiol, constituant non psychoactif du cannabis, est un agent thérapeutique efficace par voie orale contre les douleurs inflammatoires chroniques et neuropathiques du rat. « Journal européen de pharmacologie 556.1-3 (2007) : 75-83.
  13. Nagarkatti, Prakash et coll. « Les cannabinoïdes comme nouveaux anti-inflammatoires. » Future chimie médicinale 1.7 (2009) : 1333-1349.
  14. Xiong, Wei et coll. « Les cannabinoïdes suppriment les douleurs inflammatoires et neuropathiques en ciblant les récepteurs de glycine α3. » Journal of Experimental Medicine 209.6 (2012) : 1121-1134.
  15. Linge, R., Jiménez-Sánchez, L., Campa, L., Pilar-Cuéllar, F., Vidal, R., Pazos, A.,… Díaz, A. (2016). Le cannabidiol induit des effets antidépresseurs à action rapide et améliore la neurotransmission corticale 5-HT/glutamate : rôle des récepteurs 5-HT1A. Neuropharmacologie, 103, 16—26.
  16. Organisation mondiale de la santé. Rapport d’examen préalable au cannabidiol (CBD). Comité d’experts sur la dépendance aux drogues — Trente-neuvième réunion. Genève, 6-10 novembre 2017
  17. Scott, KA., Dalgleish, AG. & Liu, WM. (2014) La combinaison du cannabinoil et du Δ9-tétrahydrocannabinol renforce les effets anticancéreux du rayonnement dans un modèle de gliome murin orthotopique. Cancer de la mole Autres 13 (12) pp. 2955-2967
  18. Devinsky, Orrin, et coll. « Cannabidiol : pharmacologie et rôle thérapeutique potentiel dans l’épilepsie et d’autres troubles neuropsychiatriques. » Epilepsie 55.6 (2014) : 791-802.