Pourquoi les cartes à jouer sont-elles indémodables ?

Pourquoi les cartes à jouer sont-elles indémodables ?

Cela fait maintenant 30 ans que le jeu de cartes à jouer “Magic : The Gathering” existe et les cartes Pokémon ne sont guerres beaucoup plus vieilles au Japon (28 ans). Pourtant, lorsqu’on s’intéresse à la popularité de ces séries, on peut constater qu’elle n’a jamais été aussi prégnante qu’aujourd’hui. Alors même que l’émergence du numérique dans nos foyers donne la possibilité de jouer facilement en ligne ! Voici quelques raisons expliquant pourquoi les cartes à jouer et à collectionner continuent à être à la mode.

L’effet “collectionnite” continue à perdurer avec la sortie de nouvelles éditions

Déjà, il est bon de rappeler que pour chaque série de cartes à jouer populaire, il n’y a jamais eu qu’une seule édition. Rien que pour Magic, on parle d’environ 20 éditions depuis la création de la série. Ainsi, on a en face de soi un jeu en perpétuelle évolution, ce qui oblige à se tenir à jour et à récupérer chaque année les cartes les plus intéressantes pour rester compétitifs. Nous parlons ici du point de vue des joueurs, mais les collectionneurs sont aussi aux anges : avec plus de 20 000 cartes Magic, il y a de quoi faire ! Par contre, il faut que les finances suivent… 

A découvrir également : Observer les baleines au Canada : tous nos conseils

Des jeux intéressants à la fois pour les adultes et les enfants

On ne va pas se mentir : lorsque nous étions enfants, nous collectionnions les cartes Pokémon parce qu’on appréciait les visuels et que c’était un marqueur social. Ne pas posséder de cartes Pokémon dans la cour de récréation était alors difficile. Toutefois, c’est lorsqu’on essaie d’apprendre les règles qu’on trouve de l’intérêt au jeu : c’est en effet très complexe et tactique, ce qui fait que même les adultes peuvent y trouver un intérêt. Et comme les adultes d’aujourd’hui sont ceux qui ont découvert les premières cartes Magic et Pokémon, difficile de résister…

A voir aussi : Comprendre l'équivoque : définition, exemples et usage en langue française

Articles similaires