Les risques de l’investissement dans le vin et comment les gérer

Les risques de l'investissement dans le vin et comment les gérer

Le domaine est l’investissement comporte des risques de perte de capital et il est important de bien le savoir avant de vous lancer. En outre, les performances passées d’un certain actif ne peuvent aucunement présager des performances à venir. Le domaine du vin ne déroge pas à ces règles de base.

Vous êtes intéressés par l’investissement dans le vin et vous aimerez connaître quels sont les risques spécifiques encourus dans ce domaine particulier ? Parcourez cet article, pour avoir toutes les informations utiles sur les risques à investir dans le vin ainsi que les conseils pour les gérer au mieux.

A découvrir également : Pourquoi opter pour une entreprise de taxi-colis ?

Présentation générale des spécificités du marché du vin

Le marché du vin est un marché cyclique avec des phases à la hausse et des phases à la baisse. Les cycles n’ont pas nécessairement la même durée. Il est important pour vous en tant qu’investisseur de bien comprendre ces tendances du marché afin d’adapter vos décisions sans perdre de vue que l’offre qui vous est présentée bien qu’alléchante comporte néanmoins des risques de perte partiel ou total de votre capital.

Aperçu des risques liés à l’investissement dans le vin

Lorsque vous décidez de vous lancer dans le domaine de l’investissement du vin, plusieurs risques sont attachés à cette activité. Vous devez en avoir pleinement conscience afin de ben les gérer ou mieux de les anticiper.

A lire également : Tout savoir sur Saugal Fers

Risque de manque de liquidité

Les risques de l'investissement dans le vin et comment les gérer

La liquidité d’un vin telle que souhaitée par le vendeur n’est pas toujours garantie. Et pour cause, certains vins ont une notoriété plus élevée que d’autres. Plus une marque de vin est demandée par les consommateurs, plus forte sera sa liquidité. À l’inverse, lorsqu’un vin n’est pas trop apprécié par les amateurs, il risque d’être confronté à un problème de manque de liquidité sur le marché. En tant qu’investisseur, vous devez pouvoir apprécier la valeur de chaque vin avant de prendre la décision de l’inclure ou non dans votre cave.

Risques liés à la nature intrinsèque des primeurs

Lorsque vous faites un achat en primeur, il s’agit en fait d’un achat aveugle. La pertinence du prix ne pouvant se mesurer que sur la base des millésimes à venir ainsi que des conditions de mise sur le marché. Ce type de risque apparaît le plus souvent pour des vins dont le prix est particulièrement élevé. C’est le cas par exemple des bordeaux 2011 qui ont été mis sur le marché en primeur par les Châteaux.

Risques associés au marché

La loi de l’offre et le demande affecte le domaine des vins comme pour tout investissement. Les grands crus sont particulièrement impactés par les facteurs économiques et politiques. C’est par exemple ce qui s’est passé lors de la crise des subprimes en 2008 qui a fortement impacté le cours des vins.

Autres risques liés à l’investissement dans le vin

Le vin est un produit qui subit une double fiscalisation car chaque pays applique en plus de la TVA, une autre taxe appelée accise (qui est une taxe spécifique aux alcools). En vous lançant dans l’investissement dans les vins, vous devez surveiller de près toutes les lois relatives à l’imposition des vins pour saisir toutes les opportunités d’exonération qui peuvent se présenter.

Articles similaires