Quelles sont les qualifications nécessaires pour devenir routier ?

L’industrie du transport routier est un secteur particulièrement dynamique. Et pour cause, elle joue un rôle essentiel dans l’économie dans l’approvisionnement de nombreuses régions. Œuvrant au centre du processus, les routiers sont les maillons indispensables de cette chaîne logistique. En effet, ils sont les garants d’une livraison sûre et efficace des marchandises. Toutefois, cette profession exige bien plus que de simplement prendre le volant d’un camion. Aussi, bien que le secteur recrute, vous devez remplir certains critères pour postuler. Lesquels ? Les réponses dans cet article.

Disposer d’un permis de conduire adéquat

Avant de chercher des offres d’emploi pour le poste de routier, vous devez avoir un permis de conduire en accord avec le type de véhicule que vous prévoyez de conduire. À noter que chaque type de permis de conduire implique souvent une formation spécifique et un examen adapté au type de véhicule que vous conduirez. Ce permis attestera alors de votre compétence à conduire un poids lourd. Autrement dit, sans cette pièce, vous ne pourrez pas commencer votre carrière de routier.

Lire également : Quelles compétences pour être recruté comme femme de ménage ?

Posséder une certification

La formation et la certification sont essentielles pour devenir un chauffeur routier professionnel. En principe, les programmes visent surtout à enseigner aux conducteurs comment conduire en toute sécurité, respecter la réglementation, gérer la fatigue et les situations d’urgence.

La certification peut être délivrée par le ministère chargé de l’emploi et sera inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Elle attestera que le conducteur a suivi avec succès la formation requise et qu’il est apte à conduire des poids lourds. À noter que la certification peut être exigée par les employeurs.

A voir aussi : Maintenance et réparation industrielles : quelle importance ?

Avoir une grande expérience de conduite

L’expérience de conduite est un facteur important dans la carrière d’un routier. Et pour cause, les entreprises de transport recherchent souvent des candidats ayant une expérience de conduite de poids lourds spécifiques. Par ailleurs, force est de constater que le niveau d’expérience requis peut varier d’un employeur à l’autre.

En principe, l’expérience précédente de conduite de véhicules lourds peut être acquise en travaillant pour d’autres entreprises de transport, en tant que chauffeur indépendant, ou même en tant que conducteur de camion léger. Plus vous avez d’années d’expérience, mieux c’est. L’expérience montre aux employeurs que vous avez une connaissance pratique de la conduite de poids lourds et que vous êtes capable de gérer diverses situations sur la route.

Posséder un bon dossier de conduite

De manière générale, un dossier de conduite propre est essentiel pour devenir un routier. En réalité, nombreux sont les employeurs qui accordent une grande importance au dossier de conduite d’un candidat, car il est révélateur de son comportement sur la route. À cette condition, les infractions graves au Code de la route peuvent facilement disqualifier un candidat.

De fait, un bon dossier de conduite montre que vous êtes un conducteur responsable, attentif aux règles de la route et que vous êtes apte à conduire en toute sécurité. Aussi, si votre dossier de conduite comporte des infractions, il peut être nécessaire d’attendre que ces infractions soient effacées de votre dossier avant de postuler pour un emploi de routier.

Avoir des compétences en mécanique de base

Avoir des compétences de base en mécanique peut être un atout précieux pour un routier. Bien que la plupart des entreprises de transport aient des mécaniciens pour effectuer des réparations majeures, les routiers sont souvent responsables de l’entretien de base de leur véhicule pendant leurs déplacements.

Cela peut inclure des tâches telles que la vérification des niveaux d’huile, le changement de pneus, le remplacement de fusibles, et d’autres réparations mineures. Être capable de résoudre de petits problèmes mécaniques en cours de route peut aider à éviter des retards et à maintenir la sécurité sur la route.

Disposer d’une bonne aptitude physique

Les routiers sont généralement tenus de passer des examens médicaux périodiques pour s’assurer qu’ils sont en bonne santé et aptes à conduire en toute sécurité. Ces examens médicaux sont conçus pour identifier tout problème de santé qui pourrait affecter la capacité du conducteur à opérer un véhicule lourd en toute sécurité. Les conducteurs doivent être en mesure de s’acquitter de leurs responsabilités de manière fiable et sans risque pour leur santé ni pour celle des autres usagers de la route.

Articles similaires